Ces cabanes furent construites en 1850 durant la période de l'esclavage et servirent de campement pour les esclaves qui travaillaient dans les marais salants afin de récolter et d'exporter du sel, un des principaux produits d'export de Bonaire.

Ces cabanes étaient utilisées comme endroits pour dormir et ranger des effets personnels. Tous les vendredis après-midi, les esclaves marchaient pendant sept heures depuis Rincon pour passer le week-end avec leurs familles et rentraient le dimanche. Les quatre obélisques sur Bonaire étaient utilisés comme repères pour montrer le chemin aux navires arrivants. Les obélisques étaient peints en rouge, blanc, bleu et orange (les couleurs du drapeau néerlandais).

Aller sur le site internet